Kanyakumari (suite)

Publié le par jean luc et nadine

Dès 5h du matin, le petit village s’anime et des groupes de personnes se dirigent vers un lieu mystérieux .A notre tour, curieux de connaître leur destination finale, nous leur emboitons le pas.

Au bout du chemin, la mer et ses ghats .Là, une marée humaine fait face aux 3 mers et océans que sont le golfe du Bengale, l’océan indien et la mer des Laquedives. Ce lieu révèle d’autant plus toute sa magie qu’un événement important de la journée va se produire : Le lever du soleil.

Petit à petit des groupes se forment .Certains prient, d’autres font leurs ablutions mais tous attendent la venue de l’astre magique pour commencer leur journée.

Le ciel commence tout doucement à rosir, les quelques nuages prennent un habit argenté et petit à petit le ciel se colore de couleurs pourpres et safranées.

L’instant est magique.

Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)

Journée détente à marcher sous une chaleur accablante. Heureusement le vent continue à nous accompagner et nous permet de mieux supporter les rayons du soleil.

Au détour, d’un chemin nous apercevons une tour. Pas très belle, faite de béton mais qui peut avoir son intérêt dans le moment : nous permettre de nous mettre à l’ombre et nous procurer une vue panoramique du lieu.

Après avoir payé 10 roupies soit l’équivalent de 0,12 cts, nous montons au sommet de cette tour. La vue est magnifique et nous permet de survoler la pointe du cap Comorin. Le vent y tourbillonne comme nos esprits. Ce lieu procure vraiment une sensation d’accomplissement.

Kanyakumari (suite)Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)

Le voyage s’est aussi savoir saisir les petits moments de la vie, savoir se poser et regarder tout simplement .Sous nos yeux, des groupes d’hommes et de femmes arrivent avec effervescence vers la mer. A pas calculés, ils s’approchent du rivage et s’installent sur des cailloux comme en apesanteur.

Les vagues déferlent tour à tour et viennent se briser à leurs pieds .Certaines plus importantes se permettent de venir les asperger.

Un ballet commence sous nos yeux. C’est l’heure de la toilette et de la grand lessive.

Tour à tour les femmes se déshabillent et lavent leurs vêtements, leurs corps, leurs cheveux.les hommes leur emboitent le pas.

Kanyakumari (suite)Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)Kanyakumari (suite)

Le ballet multicolore des saris peut alors commencer…

C’est un plaisir pour les yeux, un plaisir pour nos sens…

Un vrai cadeau.

Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Kanyakumari (suite)
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................
Petit plus................................................

Petit plus................................................

Publié dans voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
tout simplement magique !! merci à vous !! bisous
Répondre
C
Savoir se poser et regarder tout simplement comme tu dis .
Répondre
L
Merci pour ce beau voyage.Je vous suis bien tranquillement ...j,adore. Bonne continuité! Ici moins 32 hier alors profitez!
Répondre
I
tous les jours je viens faire ma curieuse et j'ai l'impression que vous ne dormez jamais....tellement vous faites de choses...c'est super ...!!!!
Répondre